Qui est en ligne ?

Nous avons 226 invités et aucun membre en ligne

Partenaires Coup de coeur

Wham ! : le duo Pop des 80's ! (George Michael)

Share

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgieAujourd'hui Eighties vous propose un grand plongeon au pays des brushings et de la musique Pop ! Le groupe "Wham!" est un duo incontournable des Années 80, un petit dossier à la gloire de ces 2 apollons était donc indispensable ! Au programme : infos croustillantes, et photos hautement kitschs !!


 

 

 

 

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgieVoici un petit dossier musical qui ne manquera pas de plaire aux amateurs de brushings et de bon son 80’s !! « Wham ! » est un duo absolument incontournable de nos soirées années 80. De 1982 à 1986, ce groupe a déchainé les dance floors, hanté toutes les pages de magazines et raflé les premières places de nos bons vieux hit-parades !! 

C’est d’un véritable phénomène dont je vais vous parler aujourd’hui, car « Wham ! » n’est pas un groupe comme les autres… Il remplit des halls entiers de demoiselles folles de ces 2 jeunes éphèbes anglais qui, joyeusement, revisitent la Rythm’n’soul noire américaine en lui apportant un son à la fois pop et dansant. Les titres de « Wham ! » sont impeccablement ficelés, facile  à digérer et plaisamment toniques ! Mais avant d’entrer dans la frénésie musicale de nos 2 olibrius, tentons de faire davantage connaissance avec eux.


Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgieGeorge Michael, de son vrai nom Georgios Kyriakos Panayotou (origines grecques obligent !) est né le 25 juin 1963 à Bushey (commune située au Nord de Londres). George est évidemment anglais mais du sang grec coule en grosses proportions dans ses veines, étant donné que son père est d’origine chypriote. George a 2 sœurs : Yiada et Mélanie auxquelles il tient beaucoup. Depuis sa plus tendre enfance, George est fan de David Bowie, il se déclare comme étant quelqu’un de talentueux, dynamique et ouvert d’esprit. Ceci-dit, il reconnaît également être d’un tempérament soucieux et broie fréquemment du noir. Coté santé, hormis un accident assez grave survenu à l’âge de 7 ans, George est sujet au mal de dos et au daltonisme.

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie

Andrew Ridgeley est né le 26 janvier 1963 dans le comté du Surrey, d’une maman anglaise et d’un papa italo-egyptien. Il se déclare comme étant d’humeur toujours constante et assez joyeux de vivre ! Cependant, ll reconnaît avoir quelques problèmes de vitesse au volant des bolides qu’il affectionne particulièrement...

C’est à la fin des années 70 que George et Andrew font connaissance au collège « Bushey Mead » situé au nord-ouest de Londres. Dès l’arrivée de George, Andrew craque sur sa jolie petite bouille et son tempérament de feu ! Il décide de le prendre immédiatement sous son aile. Relativement turbulents, nos 2 amis pensent illico à monter un groupe plutôt que de se consacrer à leurs études… En compagnie de 3 autres jeunes gens (notamment Paul Ridgeley, le frère d’Andrew), ils créent le groupe « The Executives » dont la musique se situe dans la mouvance de l’époque : le Ska !


Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgieLe succès musical n’est malheureusement pas au rendez-vous, et le succès scolaire non plus… Le groupe éclate assez rapidement et nos 2 amis sont en prime renvoyés du Lycée ! Ce qui leur vaudra quelques foudres de la part de leurs parents. Très motivés à l'idée de poursuivre leur passion, Andrew et George créent rapidement le groupe « Wham ! » (Onomatopée qui pourrait se traduire par "Vlan!" en français) qui s’oriente  vers la musique pop. Nous sommes en 1981.

Brouillés avec leurs parents, Andrew et George décident de prendre d’assaut la capitale aux 1 000 promesses de gloire : Londres ! Mais ce furent d’abord les galères, les fins de mois difficiles, les squats d’infortune et les petits boulots pour survivre qui sont au rendez-vous… Jusqu’au jour où réunissant leurs maigres économies, nos chers mignons décident de rentrer en studio pour enregistrer leur premier disque. Malheureusement, les requins du show-biz attendent nos adolescents fantasques en se frottant les mains... 


Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie


 Après une première expérience des plus catastrophiques instrumentée par un producteur véreux, nos amis sombrent dans un trou noir… George a envie de tout abandonner et de retourner auprès de sa famille pour devenir serveur dans le restaurant grec de son père. Mais Andy, patiemment tenace, le pousse à persévérer et à se battre davantage ! Bien lui en a prit car nos 2 jeunes battants se remettent d’arrache pied à leur carrière et réussissent à sortir le pétillant « Wham Rap » qui se classe à la 8ème place du Hit parade Anglais en janvier 1983 ! (Ouf !! Merci Andrew !!). Cette chanson est assez sociale car elle aborde le thème du chômage et des galères financières qui vont avec. Oui…oui… ça sent le vécu !

Joyeusement remotivés par ce premier succès, le groupe enchaine avec le single « Bad Boys » et l’estival tube « Club Tropicana » qui se hisseront respectivement à la seconde et à la 4ème place des charts britanniques. Le public d’Outre-Manche est conquis par l’image glamour et ensoleillée de ces 2 nouveaux apollons du Hit-parade !


Le clip de « Club Tropicana » est une merveille ! Il a été tourné à l’hôtel Tropicana situé à Miami. Que ce soit en tenue décontractée, chapeau de paille et jeans délavés, en maillot de bain ou en uniformes de pilotes de ligne, nos 2 complices restent élégants et séduisants à souhaits !

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie
Mais savez-vous que cet uniforme est pour George une revanche sur son passé ? Hé oui ! Car lors de son adolescence, le bellâtre est tombé fou amoureux d’une hôtesse de l’air qui n’en avait que faire de ce jeune pubère… Le cœur meurtri, il rêvait d’avoir un uniforme flambant neuf de pilote de ligne, avec des galons pour se faire remarquer et la séduire…. Hé oui madame ! Vous êtes passée juste à côté de l’irrésistible sex symbol des années 80 ! Et Vlan ! Ouvrez donc les yeux la prochaine fois !! ;)

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie


 C’est alors qu’un beau jour d’automne 83, Andrew épingle un petit message sur la porte de la chambre de son ami : « Wake me up before you go ». A la lecture de ces quelques mots, George a un flash et écrit illico les paroles du tube qui éclatera sur les ondes et petits écrans du monde entier dès mai 1984 ! Ce festif hymne au réveil fera définitivement de George et Andrew des stars !

Le clip est ultra choucky ! On peut d'ailleurs y voir George vêtu à la toute dernière mode Anglaise : Le fluo !! Waaw, c'qu'il est choupinet avec ses belles mitaines jaunes !! :D

Leurs jolis minois, leur sourire et leur dynamisme leur ouvre immédiatement le cœur de millions de fans ! Ce tube incontournable se hissera à la première place des hit-parades aux 4 coins du monde ! Et c’est parti pour la grande aventure que l’on connaît bien… Les titres s’enchainent, les demoiselles tapissent leurs murs des photos de « Wham ! », les concerts se  succèdent et les prestations télé également ! A noter que les 2 choristes du groupe à cette période sont Pepsi et Shirlie, qui sortiront (entre autres) le tube « Heartache » en 1987. 

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgieIl est assez difficile de dissocier la carrière de George Michael à celle d’Andrew Ridgeley… Mais il est important de savoir que notre joli amateur de brushings connaît très rapidement beaucoup plus d’importance aux yeux des médias que son pauvre compère, certains n’hésitant pas à déblatérer sur le rôle réel d’Andy au sein du groupe, insinuant qu’il ne serait qu’un bellâtre bronzé et souriant tout juste bon à se trémousser...  

Projeté sous les spotslights du show business, George devient très vite « Wham ! » à lui tout seul. Sa forte confiance en lui et son brin d’arrogance font de lui une star à part entière. Il décide donc de réaliser un petit projet qui lui tient à cœur : réaliser une carrière solo en parallèle de celle de « Wham ! ». C’est ce qu’il accomplit dès juillet 1984 en sortant la caressante ballade soul « Careless whisper » qui rafle également la première place des charts mondiaux ! La Georgemania est née !! Mais restons-en à « Wham ! » pour aujourd’hui, nous aurons tout loisir de concocter un petit dossier à la gloire et à la fulgurante ascension de George prochainement.

« Wham ! » s’impose comme la révélation musicale et commerciale de l’année 1984 ! Impossible de mettre la radio sans entendre leurs tubes à succès !

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie


En Aôut 84, George et Andy écrivent une chanson intitulée « Freedom » qui connaitra encore une fois un très vif succès. D’ailleurs en parlant de liberté, « Wham ! » sera le tout premier groupe occidental à faire un concert en Chine. Un documentaire a d’ailleurs été tourné lors de cet évènement. Il s’intitule « Wham in China : Foreign skies », et relate le voyage de nos 2 amis en proposant quelques lives de ce concert mémorable ! Nous pouvons en découvrir quelques extraits dans le clip « Freedom ». 

« Wham ! » participe ensuite au « Band Aid » afin de venir en aide aux victimes de la famine en Ethiopie. Ce qui prouve que le groupe est déjà suffisamment costaud à l’époque pour pouvoir soutenir les bonnes causes. C’est à ce moment là que George crée une belle amitié avec Elton John. Il interprète lui-même la chanson « Don’t let the sun go down on me » lors de ce célèbre concert caricatif, Elton l’accompagnant lascivement au piano…. (A noter que George participe également aux chœurs de la jolie chanson « Nikita »).

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie


En parallèle de cet hiver 84, deux hits verront le jour, il s’agit du sensuel « Everything she wants » et du mélancolique « Last Christmas » que nous n’avons plus besoin de présenter !  Tous 2 se hisseront à la seconde place des charts britanniques, « Wham ! » reversera tous les bénéfices de ces 2 chansons à la cause du « Band Aid ». 

George Michael s’extasie lui-même devant son génie créatif, je cite ses propose issus du magazine « Salut » du 2 janvier 1985 : « J’adore les chansons de Noël, et celle-ci en particulier, avec « Wake me up », je pense que c’est l’une des meilleures chansons que j’ai écrites !». Joliment modeste l’amateur de chapeaux ! ;)

En juillet 1985, « Wham ! » participe au « Live Aid », concert à vocation humanitaire et enchaine avec le tonic tube « I’m your man » qui se hisse encore une fois, à la première place des hits européens !   Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie

Vendre des millions de disques, faire trembler de désir et d’émotions des cohortes de fans, enregistrer une hausse phénoménale de son compte en banque à chaque sortie de 45 tours, tout cela mêlé à la jeunesse, la beauté, l’ambition et l’arrogance de George Michael, voilà qui en fait pâlir plus d’un ! Les nombreux détracteurs de « Wham ! » les attendent au tournant de la nouvelle année, mais ils peuvent d’ores et déjà ranger leur gourdin car l’ascension du groupe est loin d’être terminée !! Et Vlan!

Le succès est énorme mais l’aventure « Wham ! » s’arrête brutalement en juin 1986 avec le pourtant festif titre « The edge of heaven ». Andy souffre beaucoup de l’image de « pot de fleurs » qui lui colle à la peau, il préfère se retirer de la scène et pousse George à se lancer 100% dans sa carrière solo. Celui-ci venait d’ailleurs de sortir son 2ème titre en solitaire, intitulé « A different corner » (encore et toujours numéro un des ventes !)

Tel un festival de feux d’artifice célébrant ces 4 années d’intense succès, la carrière du groupe s’arrête sur le gigantesque show de Wembley, devant plus de 70 000 fans en furie ! Nos 2 protagonistes s’éclatent, courent, chantent et dansent sans demie mesure ! Tout cela sans oublier de faire jouer leur sensualité, leur gout prononcé pour la mode et les brushings ! Derrière eux, une kyrielle de musiciens et de choristes passent le mur du son, la foule vibre avec passion avant que le rideau ne se referme à jamais sur nos 2 talentueux artistes... 

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgieLa suite, vous la connaissez…. George se consacrera corps et âme à son premier album solo intitulé « Faith » qui donnera naissance à une véritable cargaison de numéros 1 mondiaux ! (“Faith”, “I want your sex”, “One more try”…) Mais ça, c’est une autre histoire … ;) 

Le groupe “Wham! » est absolument indissociable des Années 80 ! Et bien que je n’ai jamais été particulièrement fan de ces 2 créatures, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à écouter et à danser sur leurs tubes ! Je trouve que les chansons du groupe n’ont pas pris une ride, elles sont toujours dans l’air du temps … Pour preuve,  la diffusion  régulière des tubes de « Wham ! » sur nos radios + de 25 ans plus tard !

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie
J’aime beaucoup l’histoire du groupe, ces moments d’intense galère pour arriver au summum de la gloire quelques mois plus tard, ça a des allures de conte de fée qui me ravissent… Enfin, j’adore admirer les photos de ce duo qui sont pour moi formidablement kitschs ! Les jeans délavés, les maillots de bain « moule sifflet »,  les petits anneaux aux oreilles, les chapeaux à gogo, les balayages blonds et les brushings copieusement choucroutés, ya pas photo… Avec « Wham » on se fait un beau et grand plongeon dans le monde ultra fashionnisé des 80’s ! Merci pour tout ce rêve Messieurs ! :)

Années 80, 80's, eighties, George Michael, Andrew Ridgeley, wham, musique, top 50, Marc toesca, hit, souvenir, nostalgie

Voici le lien vers notre photothèque dédiée à wham! et George Michael !


Voir les commentaires ! - Ajouter un commentaire !! !
 
Share