Qui est en ligne ?

Nous avons 180 invités et aucun membre en ligne

Partenaires Coup de coeur

Interview de Coucoucircus !

Share


Chers amis fans des années 80, si vous connaissez Eighties, vous devez forcement connaître Coucoucircus.org, le royaume des génériques Télé de notre jeunesse ! Cette semaine, nous sommes ravis de vous offrir une interview de notre ami Xavier, créateur et grand manitou de la Coucouteam ! Au programme : de belles anecdotes et de multiples souvenirs sur le développement de cette belle aventure qu’est Coucoucircus ! En route pour le pays des génériques ! Laughing


Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetSalut Xavier ! Peux-tu nous dire comment est né le site Coucoucircus ? D’où vient son nom ?

 

Grave question, car il n'y a pas de réponse particulièrement anecdotique... Ce qui est sûr, c'est qu'au moment de trouver un nom pour le site, je ne voulais pas d'un nom composé des mots clés classiques style « manga », « générique » ou « télé ». Je voulais proposer un nom suffisamment particulier pour qu'une fois entendu, on s'en souvienne.

 

Si son histoire n'est pas originale, je me souviens du jour où j'en ai décidé. J'étais devant l'ordi de mes parents et j'ai subitement pensé au surnom que des amis à eux leur donnaient : les coucou. J'y ai machinalement ajouté « Circus » et l'association m'a plu. Aujourd'hui, je pense que si je devais trouver un autre nom, je partirais sur la même réflexion que la première fois.

 

Coucoucircus, c’est un site Internet, mais je crois que ce n’est pas tout ! Quels sont les autres activités de Coucoucircus ?

 

Les autres activités de Coucoucircus découlent logiquement de ce que le site est. A la base, le site propose d'abord d'écouter les génériques de notre enfance, ce qu'ont fait par exemple les organisateurs du salon « Toulouse Game Show » pendant qu'ils montaient leur première manifestation en 2007. Du coup, ils ont pris contact avec moi pour savoir si j’étais intéressé de présenter Coucoucircus lors du salon. C'est comme ça, en squattant le stand de Kayuki que nous avons participé à notre première convention. Dès l'édition suivante, nous avons eu notre propre espace, pris des contacts avec d'autres organisateurs, et participé à d'autres conventions... Jusqu'au salon du jouet de Razac où on a officiellement fait connaissance avec Eighties.fr Wink

 

Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetSur chaque convention, les organisateurs nous fournissent tables, chaises et électricité, nous venons avec le matériel pour proposer aux gens de chanter leurs génériques préférés ou de jouer grâce aux applications que nous avons mises en place. Des ersatz de « Question pour un champion » ou « Tout le monde veut prendre sa place »... Le but étant de faire le lien entre les internautes et le site. Réaliser un site populaire est très enrichissant. Mais rencontrer les gens qui l'utilisent est encore plus sympathique.

 

Combien êtes-vous dans l’équipe ? Quelle est la mission de chacun ?

 

La Coucouteam compte sans doute plus de membres que je pourrais en citer si on tient compte du coup de main qu'on filé de nombreux internautes. Mais officiellement, et mis à part moi-même, Xgarreau nous a procuré les premières lignes de code du site, Néo qui était mon stagiaire à l'époque a commencé à bosser sur le forum et est aujourd'hui un fidèle compagnon de convention.

 

Emma Peel est la première « inconnue » à s'être greffée sur le projet. Elle intervenait de manière très pertinente sur le forum et a gentiment accepté de l'administrer. Elle est aujourd'hui l'uploadeuse en chef de la rubrique Séries télé.

 

Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetSpicefan est venu ensuite enrichir la rubrique Dessins animés et beaucoup l'ont croisé caméra au poing sur les conventions parisiennes.

 

Tigrette, je l'ai rencontrée à Toulouse en 2007. Elle s'est présentée au stand avec un tee-shirt aux couleurs du site qu'elle avait réalisé toute seule. Son énergie est indispensable au TGS aujourd'hui et elle bosse comme une folle sur le forum et sur le site à toute heure du  jour ou de la nuit...

 

Ensuite, plusieurs personnes sont venues se joindre à l'équipe parce qu'ils avaient envie de participer et le font d'ailleurs très bien : Yoruichi qui s'occupe principalement de la rubrique Animes et Jeux vidéo, Gronaldo qu'on a hâte de revoir sur une convention qui s'occupe plus particulièrement des génériques de jeux vidéo, Blue Eyes que Spicefan nous a présenté et qui a beaucoup œuvré pour la rubrique dessins animés et les images associées aux fiches. Et puis je dois encore citer Lonewolf, Hamadzu, Leeloo, Generika, et bien d'autres qui bossent, qui passent, qui reviennent. Ou encore Ghost18 qui aide le site et n'aime pas qu'on le remercie...

 

Coucoucircus en chiffres, ça donne quoi ?

 

Création du site en février 2003, 13 8385 membres inscrits sur le forum et 1 263 abonnés ;


43 211 listes de lecture créées par les membres du site dont 4 562 sont partagées par leurs auteurs ;


2 587 génériques dans la section dessins animés, 2 495 génériques dans la section séries télé, 2 002 génériques dans la section animes, 474 génériques dans la section émissions et jeux télé, et 207 génériques dans la section Jeux vidéo.


On peut écouter un hymne dédiée à Coucoucircus en page d’accueil de ton site, peux-tu nous dire comment cette chanson est née ?

 

Pour répondre exactement à cette question, il faudrait la poser à Bernard Minet...

 

En 2007, sachant que je risquais de croiser Minet à Toulouse, j'ai essayé de prendre contact avec lui via son site sans grande conviction pour savoir si d'aventure, il accepterait de se livrer à un petit Blindtest avec nous lors de la présentation du site. Et a ma grande surprise, il a répondu par la positive.

 

Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetAvant d'accepter, j'imagine qu'il est allé voir sur Coucoucircus pour savoir de quoi il retournait. Il a alors pu apprécier l'étendu du contenu du site, et ça l'a visiblement impressionné si j'en crois les éloges qu'il nous a faites sur scène... Du coup, nous avons sympathisé et sommes restés en contact. Années après années et de conventions en conventions, nous nous retrouvions à chaque fois avec plaisir. Lors d'un de ses tours de chants à Canet Plage, il m'a même proposé à l'organisation pour illustrer les génériques qu'il devait interpréter. En fait, Coucoucircus et Minet fonctionnent en symbiose chacun faisant de la pub pour l'autre.

 

Jusqu'au jour ou il m'a officiellement annoncé qu'il travaillait à la composition d'un hymne à Coucoucircus. Un immense honneur fait au site et aux années de travail qui ont abouti au résultat qu'on connaît aujourd'hui. Le seul moyen que j'ai de le remercier pour son implication, c'est de faire réaliser un joli clip pour illustrer cet hymne. Pour ça, des élèves de l'IUT de la Roche sur Yon ont été mobilisés dans le cadre d'un projet tuteuré. Dès qu'on aura des images, on espère que le clip fera le buz sur le web Wink

 

Tu animes beaucoup de soirées tout au long de l’année, n’est-ce pas fatigant, à force, de toujours entendre les mêmes génériques ?

 

Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetFatigant, non. Pas vraiment... Sauf lors de la « Japan Expo ». 4 Jours, c'est trop long. Mais c'est quand même déroutant parce qu'on a effectivement l'impression de tourner en rond alors que le site propose tant de musiques différentes souvent oubliées. Mais si on veut que l'animation se passe bien et reste dynamique, on n'a pas le choix. Il faut utiliser les titres populaires. Souvent,  d'ailleurs, ce sont ceux demandés par les participants. C'est leur trip, on est là pour qu'ils s'amusent, alors on prend sur nous au dixième « Pokémon »...

 

Auparavant, les génériques étaient en libre consultation sur Coucoucircus. Pourquoi dorénavant sont-ils accessibles via un abonnement ? Quelles sont les différentes formules ?

 

Les génériques sont toujours en libre consultation sur le site... Mais pour 15 secondes Wink

 

Coucoucircus diffuse depuis 2003 des génériques soumis aux droits d'auteur. Ça a toujours été ainsi. Mais en 2008, la Sacem via la Sesam (l'organisme qui gère les droits d'auteur sur Internet) m'a demandé de régulariser la situation du site, car jusqu'alors, Coucoucircus diffusait des musiques de manière illégale. Sur le coup, ça a été très difficile de gérer la situation, même si j'ai toujours su que le site n'était pas réglo.

 

Du coup, j'ai eu une réunion avec le directoire de la Sacem afin de présenter l'activité de Coucoucircus. A l'issue de la réunion, j'avais mis en place en accord avec la Sacem un certain nombre de pistes permettant au site de rentrer dans les clous. L'une des mesures était la mise en place des abonnements, donc un accès payant au contenu du site pour qu'une partie des recettes puisse servir à rémunérer les compositeurs dont la Sacem gère les droits.

 

Aujourd'hui, on attend encore la validation de la Sacem sur les mesures en place, mais je suis relativement confiant si la Sacem reste crédible par rapport à ce qui a été dit à cette fameuse réunion.


Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard Minet

 

Du coup, trois formules principales sont aujourd'hui proposées :

 

Un abonnement à 10 € / an donnant un accès illimité le temps de l'abonnement à l'intégralité des musiques du site ;


Un abonnement à 15 € / an redonnant accès au système de listes de lecture et à quelques modes de jeu associés comme le blind test ou le mode « dessinez c'est gagné » ;


Un abonnement à 30 € / an donnant en plus accès aux jeux qu'on utilise sur les conventions. Cette option est souvent utilisée par les internautes pour soutenir les actions de Coucoucircus. Ces gens là seront forcément prioritaires sur de futures fonctionnalités du site.


Comment l’équipe parvient-elle à alimenter la base des génériques, et à dénicher des génériques introuvables (notamment ceux venant des autres pays, ou les versions rares) ?

 

Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetComme on chine aux puces, Internet est un formidable vide grenier. Pour les versions les plus populaires ou qu'on trouve encore à la vente, les génériques sont issus des collections personnelles des modérateurs. Pour le reste, c'est effectivement Internet ou parfois des internautes qui nous ressortent une vieille cassette enregistrées sur magnéto devant le haut parleur de la vieille télé noir et blanc des parents...

 

C'est certain que plus le temps va, moins il est facile de retrouver de vieux génériques.

 

Le forum propose des rubriques dans lesquelles les internautes peuvent demander d'ajouter une musique. On n'arrivera forcément jamais à couvrir correctement l'univers de la télévision, mais on y travaille. Le jour où la Sacem aura validé le site, je pense qu'on reprendra du poil de la bête, niveau mises à jour.

 

Quel est le type de génériques que tu préfères (VO, VF, séries, DAs, anciens, nouveaux …) ? Si tu devais n’en conserver que 3, lesquels seraient-ils ?

 

A la base, le site a été conçu pour retrouver en un même endroit mes génériques préférés des années 80 pour satisfaire les pulsions nostalgiques de notre groupe d'amis de l'époque lors des réveillons du nouvel an. Les vieux dessins animés du « Club Do » ou de « La Cinq », ainsi que les séries alimentent donc mes préférences. Mais en apportant de la matière au site à ses débuts, j'ai découvert de très beaux animes, et c'est ce qui m'a poussé à créer cette rubrique. Je pense notamment à « Noir », « Cowboy Bebop », et tous les long métrages des « Studios Ghibli »...

 

Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetIl m'est très difficile de définir 3 génériques préférés. Je pense que mon choix varie en fonction de mon humeur mais aussi des souvenirs que les chansons font remonter.

 

Après avoir répondu à toutes ces questions relatives à Coucoucircus et a tout ce que j'ai vécu grâce à ce site, je suis obligé de faire deux listes. L'une relative à pourquoi Coucoucircus, l'autre relative à ce que m'a apporté Coucoucircus. Pour la première, je dirais « Les mystérieuses cités d'or », « Max et compagnie » et « Arnold et Willy ». Pour la seconde, je dirais « Romance de Noir », « The Girl in Byakkoya de Paprika » et  « Yellow Moon de Naruto ». Mais dans un cas comme dans l'autre, c'est bien parce que je n'ai droit qu'à trois !  Tongue out

 

Quels sont tes projets futurs pour Coucoucircus ?

 

Le principal projet, ce sera la refonte du site. Mais ce sera un projet professionnel financé à condition que la Sacem valide le principe du site.


Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetA partir de là, on repartira de la page blanche, et on réfléchira à un nouveau design, de nouvelles fonctionnalités et à une navigation adaptée en préservant ce qui existe déjà. Bref, un gros chantier qu'on ne peut plus se permettre de réaliser sur notre temps libre.

 

Quel est pour toi le meilleur et le pire souvenir de l’aventure Coucoucircus ?

 

Le pire, c'est incontestablement le jour où la Sesam a pris contact avec moi. Le site jusqu'alors fonctionnait gentiment, rapportait, certes, un peu d'argent, mais ne portait pas réellement préjudice aux compositeurs. A part peut-être Gérard Salesse (qui a pourtant validé le concept du site), ça m'étonnerait que les autres vivent de leurs compositions pour la télé. Certains faisaient même la demande pour figurer sur Coucoucircus...

 

A ce moment là, ça a été une grosse remise en question et de très sévères tensions personnelles sans compter les innombrables insultes des internautes habitués au tout gratuit. Mais quand je lis les infos au sujet de « Mega Upload », je me dis que finalement, le fait d'avoir eu cette réunion constructive avec la Sacem me permettra sans doute de mieux vivre le site.

 

Le meilleur, j'espère qu'il est encore à venir. Pour l'heure, je dirais que j'ai beaucoup apprécié l'invitation du « TGS » qui m'a ouvert de nombreuses portes, y compris ma rencontre avec Minet, Gérard Salesse ou encore Yves Brunier. Chaque TGS est d'ailleurs un pur moment de plaisir où je retrouve l'équipe et où on croise les internautes.

 

Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard Minet

 

Quelles sont tes autres passions ?

 

Ben j'ai plus beaucoup de temps, du coup... J'ai été motard et je ne désespère pas remonter un jour sur un deux roues japonais Laughing

 

Quelle est ta vision des années 80 en général ? Que penses-tu du revival 80 ?

 

Les années 80 ont forgé les gens que j'aime. Je pense que nous avons vécu, au bon moment, une période très riche sur le plan télévisuel. J'en garderai donc forcément toujours un bon souvenir. Et sans chercher à revivre cette période à tout prix, j'aime y faire référence de temps en temps. A chaque époque ses perles.


Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard MinetJ'apprécie beaucoup les films d'animation d'aujourd'hui qui savent exploiter la 3D, les génériques japonais d'animes sont parfois somptueux. J'ai autant apprécié que Minet revisite à la batterie les « Naruto » , « Beck » et autre « Bleach » que de rechanter avec lui « Albator » ou « Juliette je t'aime »...


Quels sont les objets, émissions, personnages (chanteur, acteur, héros …) ou évènements qui t’ont le plus marqué dans les années 80 ?

Des jouets que je n'ai jamais pu avoir parce que trop chers à l'époque (et plus encore aujourd'hui, d'ailleurs), les moments avec les potes à jouer au ballon derrière l'église, le mercredi matin, le dimanche (Martin) après midi, mon télécran, mon premier Amstrad, mes sous pull qui grattent, ma DS filocommandée à laquelle j'ai coupé le fil parce que les copains avaient des modèles radio commandés... Mon abonnement au « Club Musclor », mes reconstitutions de batailles aux côtés de « Spectreman »... Des souvenirs, j'en ai plein, souvent enfouis, mais toujours positifs, je crois.


Es-tu nostalgique de ton enfance ou de ton adolescence ?

 

Je ne pense pas. La nostalgie, par définition, c'est de la mélancolie, de la tristesse liées à des choses passées. Et là, c'est pas du tout le cas. J'aime tout à fait les souvenirs de cette période insouciante, mais je ne m'y accroche pas à tout prix. Elle a fait de moi ce que je suis, capable d'apprécier ce que la vie m'offre aujourd'hui. Je ne suis pas sûr que je voudrais revivre mon enfance ou mon adolescence, par exemple, de peur de ne pas arriver à retrouver au moins ce que j'ai aujourd'hui.


Et pour finir, un petit message pour les lecteurs d’Eighties.fr ?

 

N'écoutez pas ces gens qui disent que nous sommes débiles de vivre dans le passé. Chacun sa manière de se libérer des contraintes. Si certains savent s'évader en affichant leur vie sur les réseaux sociaux, d'autres préfèrent ressortir les « Légos » ou s'éclater en chantant un vieux générique. « Chacun a bien le droit d'avoir mes goûts », comme disait enfant mon petit frère. Le jour où je vois couler une larme sur la joue d'une maman qui ré entend le générique de Candy, celui-là entre immédiatement dans le tiroir des bonnes petites choses de la vie.

 

Pourvu qu'il y ait encore longtemps des sites comme celui d'Eighties et des gens comme Max, Tommy et tous les autres pour répondre à ceux qui en ont besoin.

 

Longue vie à Eighties.fr !!! Laughing

 

Et bien ! Voilà une interview riche en souvenirs comme on les aime !! Grand merci à toi mon cher Xavier pour ta disponibilité ! Nous souhaitons tout le meilleur à Coucourcircus et à ton équipe, en espérant qu'il y aura encore beaucoup de rencontres festives entre Eighties et Coucoucircus tout au long de l'année 2012 ! Tongue out

 

Voir les commentaires ! - Ajouter un commentaire !! !

 

Années 80, 80's, eighties, coucoucircus, coucou, circus, xavier, génériques, sites, interviews, nostalgie, télé, TV, Bernard Minet

 

Share