Qui est en ligne ?

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne

Partenaires Coup de coeur

Le feuilleton Noires sont les Galaxies !

Share
 

Années 80, 80's, eighties, Feuilleton, série, Noires sont les Galaxies, Plantes, Coprs, ventre, yeux, horreur, science-fiction, extra terrestres, antenne 2, graines, Patrick Coretta, BelloniLA série de Science Fiction Horrifique made in France ! Souvenez vous de (ou découvrez) cette merveilleuse intro, avec ses notes de saxo' angoissantes !

Beaucoup, et à la fois peu de choses sont montrées durant ces quelques minutes… Et c'est ce qui fait la force de cette série ! Cette lenteur calculée et les indices distillés au compte-gouttes font avancer l'intrigue à un rythme hypnotique !

Mini série de 4 épisodes de 50 minutes écrite par Jacques Armand et réalisée par Daniel Moosmann,   « Noires sont les galaxies » fut diffusé au printemps 1981 sur Antenne2 en première partie de soirée. Je me souviens avoir dû cacher le fait que je flippais comme un naze durant tout le 1er épisode, pour avoir la chance de regarder les suivants..... Autrement ma Grand mère me l'aurait interdit !
;)

Patrick  (interprété par Richard Fontana), un jeune interne aux hôpitaux est témoin d'une violente altercation entre un homme nommé Belloni (interprété par François Perrot) et une femme prénommée Coretta (Catherine Leprince).

 

Années 80, 80's, eighties, Feuilleton, série, Noires sont les Galaxies, Plantes, Corps, ventre, yeux, horreur, science-fiction, extra terrestres, antenne 2, graines, Patrick Coretta, Belloni

 

N'écoutant que son courage, il s'interpose entre la brute et sa victime… Dans la bagarre il donne un coup fatal à l'agresseur qui s'effondre...

Années 80, 80's, eighties, Feuilleton, série, Noires sont les Galaxies, Plantes, Corps, ventre, yeux, horreur, science-fiction, extra terrestres, antenne 2, graines, Patrick Coretta, BelloniEncore sous le choc de l'horreur de son geste, Patrick voit apparaitre un "moustachu" qui lui propose de débarrasser le corps en échange de nouveaux cadavres qu'il devra lui fournir, sous peine de le dénoncer aux autorités....

C'est déjà bien glauque comme trame, mais comme si cela ne suffisait pas, voila que les cadavres fournis reviennent à la vie ! On peut les reconnaître grâce à leurs yeux brillants quasi phosphorescents ! :p

Commence pour Patrick une enquête aux frontières de la folie, qui le mènera à découvrir que notre espèce est en grand danger d'éradication, remplacée par des extraterrestres extrêmement malveillants.... Ça vous rappelle quelque chose ? Mais oui bien sur  L’invasion des profanateurs de sépultures de Don Siegel pour la version de 1956, et son remake de 1978 réalisé par Philip Kaufman !

 

Années 80, 80's, eighties, Feuilleton, série, Noires sont les Galaxies, Plantes, Corps, ventre, yeux, horreur, science-fiction, extra terrestres, antenne 2, graines, Patrick Coretta, Belloni

 

En tous cas s'il y a bien une chose à retenir comme image dérangeante dans cette fantastique série, c'est à n'en pas douter l'arme biologique dont les Aliens se servent pour se butter les uns les autres... Production Française fauchée (pléonasme^^) oblige, pas de rayons laser ou d'effets spéciaux qui coûtent un bras... Non ma brave dame  !

En effet ils utilisent des graines qu'ils font inhaler de force à leurs victimes. Celles-ci germent à vitesse grand V à l'intérieur de l’organisme, et finissent par le déchirer de l'intérieur... Des plantes sortent alors du corps des victimes en leur éclatant le ventre (ou encore les yeux) !
 :s

 

Années 80, 80's, eighties, Feuilleton, série, Noires sont les Galaxies, Plantes, Corps, ventre, yeux, horreur, science-fiction, extra terrestres, antenne 2, graines, Patrick Coretta, Belloni

 

Je peux vous assurer que je n'ai plus jamais regardé des cactus, et autres ficus, de la même manière après ça ! ;)
 
Années 80, 80's, eighties, Feuilleton, série, Noires sont les Galaxies, Plantes, Corps, graines, ronces, ventre, yeux, horreur, science-fiction, extra terrestres, antenne 2, graines, Patrick Coretta, BelloniAmateur de séries glauques, de surcroit se déroulant en France au début des années 80, je ne saurai trop vous conseiller de (re)voir « Noires sont les Galaxies », d'autant que nombres de vidéos circulent sur la toile, en attendant une prochaine rediffusion !

Un dernier conseil, faites abstraction du jeu atroce des acteurs, en particulier de celui du rôle principal, et laissez vous imprégner par cette atmosphère dérangeante qui continue de faire le succès de cette magnifique série ! Enfin,  voici le premier épisode du feuilleton, histoire de vous mettre l’eau à la bouche ! ;)

 

Share