Qui est en ligne ?

Nous avons 171 invités et aucun membre en ligne

Partenaires Coup de coeur

Le téléphone SOCOTEL expliqué à mon enfant !

Share



Années 80, 80's, eighties, téléphone, années 70, 70's, téléphone SOCOTEL, combiné, technologies, souvenirs, nostalgie"Papa, papa ! C'est quoi cette boîte en plastique avec ce rond qui tourne et ce long fil tout tordu ?

 

- Ahhh, ça fiston, c'est un téléphone ! Le modèle de mon enfance, le Socotel S63 ! Mes parents l'ont eu en 1984, ce fut la star du salon pendant plusieurs semaines !

 

- Un téléphone ? Mais ça ne ressemble pas à un téléphone : c'est lourd, y a des fils partout, et ça tient pas dans la poche !

 

- Et oui, fiston, mais tu sais, bien avant ta naissance, tous les appareils électriques étaient reliés à des prises. Nos pièces n'étaient pas envahies de Ouiffi, de micro-ondes, d'infra-rouge, de bloutousse, et de 3G.

 

- Et comment vous faisiez pour emporter le téléphone dans la chambre pour discuter tranquillement avec ton copain ?

 

- On ne pouvait pas : le téléphone se trouvait dans le salon, et était relié au mur par la prise téléphonique. Si quelqu'un était au téléphone, toute la famille l'entendait, et personne ne s'en plaignait : un coup de fil, c'était un mini-évènement, le téléphone ne sonnait pas tous les jours, et quand il sonnait, c'était toujours important !

 

- Et pour les secrets ?

 

Années 80, 80's, eighties, téléphone, années 70, 70's, téléphone SOCOTEL, combiné, technologies, souvenirs, nostalgie- Certains avaient la chance d'avoir un placard pas trop loin de la prise murale. En tirant le fil au maximum, ils pouvaient s'enfermer dans le placard avec le téléphone, et en parlant à voix basse, personne n’entendait. Mais c'était surtout une habitude de filles. Nous, les garçons, on ne se racontait pas de secret par téléphone, on se déplaçait chez notre copain, à pied ou à bicyclette, et on parlait de vive voix : c'était plus sympa, plus convivial, et ça permettait en même temps de faire une partie de foot ou de manger des Picorettes ensemble.

 

- Des Pico quoi ?

 

- Laisse tomber, ce serait trop long à t'expliquer ...

 

- Comment on fait pour appeler avec ce gros truc ?

 

- C'est tout simple, tu décroches cette poignée, celle avec une boule à chaque extrémité. L'une sert à écouter, l'autre à parler dedans. Tu composes le numéro, et après quelques instants, ton correspondant décroche lui aussi cette poignée et vous pouvez discuter.

 

- Comment on composait le numéro ? Je ne vois aucun pavé numérique !!

 

Années 80, 80's, eighties, téléphone, années 70, 70's, téléphone SOCOTEL, combiné, technologies, souvenirs, nostalgie- Pas de pavé numérique, fiston, tout était analogique : Tu vois ce grand cercle avec des petits trous et des chiffres à côté ? On appelle ça un cadran. Il permet de composer le numéro. On plaçait notre doigt dans le trou correspondant au chiffre, on tournait le cercle jusqu'à cette petite butée en métal, et on laissait le cadran revenir tout seul. Écoute ce bruit de disque qui tourne, c'est ... magique ! On répétait ce geste pour les 8 chiffres du numéro.

 

- 8 chiffres ? Tu veux pas dire 10 ?

 

- Non, à l'époque, 8 chiffres suffisaient pour couvrir tous les numéros ... c'est plus tard qu'il a fallu ajouter d'autres chiffres, lorsque le monde est devenu fou, et que tout le monde s'est senti obligé d'avoir 3 téléphones : un à la maison, un au boulot, et un portable.

 

- Et pour activer le kit mains libres et le haut parleur, fallait appuyer sur quel bouton ?

 

- Aucun, il n'y avait pas de haut parleur. Si quelqu'un voulait écouter la conversation, il devait prendre l'écouteur, tu vois, c'est cette petite boule à l'arrière de l'appareil. Mais une seule personne à la fois pouvait écouter ! Quand ma mère avait une longue conversation, on se relayait avec mon frère et ma sœur pour en écouter des bribes, et à la fin, on se faisait chacun notre résumé pour reconstruire la discussion.

 

- Et pour envoyer un SMS, on faisait comment ?

 

Années 80, 80's, eighties, téléphone, années 70, 70's, téléphone SOCOTEL, combiné, technologies, souvenirs, nostalgie- Pas possible, fiston ! Tu sais, sur tous les SMS que tu envoies, combien sont vraiment nécessaires ? Quand on avait une chose courte et importante à dire, on appelait rapidement, et on se le disait de vive voix, sans abréviation, ni smiley.

 

- C'est rigolo ces numéros dans ce cadran qui tourne ... mais je ne vois pas les touches "Etoile" et "Diese", c'est pratique pourtant !

 

- De nos jours, ces touches sont très utilisées, mais il y a une trentaine d'années, ça ne servait pas à grand chose. Quand on appelait, jamais on ne tombait sur un robot qui nous balançait un message enregistré, en nous demandant de taper sur telle ou telle touche pour être dirigé vers le bon service ... On avait une vraie personne au bout du fil, qui parlait avec nous, puis nous transférait à son collègue. On était sûr de tomber au bon endroit, et ça permettait de donner du travail à plus de monde, plutôt que de tout automatiser ...

 

- Je commence à comprendre ... y a pas d'écran non plus sur ton bidule en plastique, vous pouviez pas vous connecter sur Internet ?

 

- Ouh la, n'y pense même pas ... la seule manière de se connecter au monde extérieur était de raccorder le téléphone à un Minitel ... Ne me demande pas ce que c'est, en fouillant dans le grenier, tu devrais en trouver un, pas loin de la vieille télé de Papy ... ça ressemble à un petit ordinateur, mais sans les bugs au démarrage. Mais les connexions étaient hors de prix, seuls les plus chanceux en avaient un !

 

- Y avait pas de forfait illimité ?

 

Années 80, 80's, eighties, téléphone, années 70, 70's, téléphone SOCOTEL, combiné, technologies, souvenirs, nostalgie- Y avait pas de forfait du tout, fiston ... chaque appel était facturé, et plus tu appelais loin, plus tu payais cher. C'est pour ça qu'on téléphonait quand c'était vraiment utile ou nécessaire.

 

- C'était vraiment contraignant !

 

- Au contraire : en payant chaque appel, et en utilisant le téléphone quand c'était nécessaire, les gens étaient bien plus libres qu'aujourd'hui ! Ils privilégiaient les vrais réunions en famille ou entre amis, et les vraies conversations face à face. Quand ils sortaient dans la rue, au restaurant ou au café, ils ne restaient pas les yeux fixés sur leur petit écran, et ne se sentaient pas désemparés s'ils n'étaient pas joignables ! Ils profitaient totalement de leur temps libre, sans être perturbés par des notifications de toutes sortes.

 

- Et ce téléphone, j'imagine qu'il est trop gros pour être personnalisable ?

 

- Détrompes-toi, mon petit, ce téléphone existait en plusieurs couleurs ! Les plus répandus étaient les gris et les verts kaki, car ils étaient prêtés gracieusement par les PTT, m...

 

- Les pétéquoi ?

 

Années 80, 80's, eighties, téléphone, années 70, 70's, téléphone SOCOTEL, combiné, technologies, souvenirs, nostalgie- Les PTT ... l'ancêtre de Orange et de Free si tu préfères ... je disais donc qu'on pouvait acquérir des modèles colorés pour assortir au salon : des blancs, des rouges, des bleus, comme celui que tu as entre les mains ... mais le plus beau, à l'époque, c'était le modèle orange, qui aujourd'hui encore, coûte presque autant qu'un IPhone.

 

Et pour ceux qui voulaient vraiment avoir la classe, on pouvait mettre une fourrure sur le téléphone, en velours rose par exemple, moi je trouvais que c'était la honte, mais ta grand-mère, elle adorait !

 

- Ah oui, c'était comme une coque interchangeable pour le portable !

 

- ..... oui, fiston, si tu veux ... comme quoi, les industriels du 21ème siècle n'ont finalement rien inventé. Quelques années plus tard, le cadran a été remplacé par des touches. C’était plus rapide de composer un numéro, et surtout les touches faisaient des notes de musiques quand on appuyait dessus. C’était rigolo de composer “Au clair de la lune” en tapant “1-1-1-2-3-2-1-3-2-2-1”. Mais avec le recul, le bruit du cadran qui tourne, c’était quand même plus agréable !

 

- Et qu'est-ce que tu vas en faire, maintenant qu'il ne marche plus ?

 

Années 80, 80's, eighties, téléphone, années 70, 70's, téléphone SOCOTEL, combiné, technologies, souvenirs, nostalgie- Tu rigoles ? Il fonctionne toujours ! Je veux bien qu'à présent, un téléphone est complètement dépassé au bout de quelques années, mais ceux-là, je te garantis qu'ils fonctionnent encore très bien 30 ans après, tu peux même le brancher sur la Freebox si tu veux ! Leur fabrication a commencé dans les années 60, et beaucoup sont encore en usage !

 

- Et cette photo de quand tu étais petit, ça veut dire que tu avais le téléphone dans ta chambre ?

 

- Ah non, ça fiston, c'était des jouets, qui ressemblaient comme deux gouttes d'eau aux vrais Socotel (et en plus, ils étaient orange !) J'avais reçu une boîte de deux faux téléphones à Noël 1981, j'étais pas plus âgé que toi. Ils étaient reliés par un fil, on les mettait chacun dans une pièce différente, et on pouvait se parler comme avec des vrais ! J’ai retrouvé presque les mêmes dernièrement, regarde comme ils sont chouettes !


Années 80, 80's, eighties, téléphone, années 70, 70's, téléphone SOCOTEL, combiné, technologies, souvenirs, nostalgie

 

- Et la tapisserie qui donne mal à la tête, c'était obligatoire à votre époque, ou vous aviez des goûts bizarres en déco ?

 

- Tss Tss ... on ne se moque pas des goût décoratif de ta grand-mère, pour la peine, tu me copieras 100 fois “Les années 80 furent une époque formidable” ! :D

Voir les commentaires ! - Ajouter un commentaire !! !

 

Share