Qui est en ligne ?

Nous avons 222 invités et aucun membre en ligne

Partenaires Coup de coeur

L'émission Platine 45 avec Jacky !

Share

Aujourd’hui, on va faire chauffer les vinyles, et en avant la musique ! C’est notre copain Jacky qui va faire le DJ, et au lieu de vous faire voir 36 chandelles, il va faire tourner 45 platines. Vous l’aurez compris, on va parler de cette émission musicale que nous attendions tous le mercredi après-midi : Platine 45 !

Il est toujours bon de rappeler qu’avant la révolution qu’a représenté le TOP 50 et son classement implacable des meilleures ventes de 45 tours en France, la programmation des émissions musicales était un choix purement subjectif des présentateurs ou de leurs équipes. Voire du public qui pouvait voter pour son hit parade. En fonction des goûts, du public visé, de la chaîne de télé, et des modes musicales, y en avait à peu près pour tous les goûts, entre les Enfants du Rock, Champs Elysées, Chorus, HIP HOP, Bonsoir les clips, et tous les autres.

Parmi les plus marquantes de ces émissions, on se souvient avec une belle émotion de Platine 45, présenté par Jacky. Ce programme a marqué notre génération, peut-être encore plus que les Enfants du Rock, parce qu’il avait l’immense avantage de passer en fin d’après midi, juste après Récré A2, et qu’il faisait judicieusement la jonction entre les programmes jeunesse et les émissions plus sérieuses du soir. Ainsi, enfants, ados, adultes, chacun pouvait avoir sa ration de clips !

Platine 45 a été diffusée 4 ans durant, de 1982 à 1986, jusqu’à ce que Jacky parte sur TF1 pour présenter Vitamine. Sa grande force était de proposer un choix super varié de clips et d’artistes, et ne se cantonnait pas à un style en particulier.

Au début des 80’s, Jacky joue les seconds rôles dans plusieurs émissions, notamment les Enfants du Rock et Récré A2. Pierre Lescure, alors grand manitou des émissions de variété et divertissement de la deuxième chaîne, permet à son pote Jacky de faire sa propre émission musicale. Il faut dire que Jacques Jakubowicz (son vrai nom) est tout sauf un débutant : études de journalisme, attaché de presse dans les années  70 de Gainsbourg, Bashung, Bob Marley et bien d’autres stars, journaliste à Rock & Folk, et bien sûr animateur des Enfants du Rock.

Platine 45 est ainsi une sorte de consécration pour notre Jacky, qui obtient carte blanche de la part d’Antenne 2. Et le bougre ne va pas se priver de l’utiliser, cette carte blanche, car il va faire une émission qui lui ressemble : décalée, éclectique, surprenante, mais 100% musicale.

Richard Gotainer, lors d’une interview qu’il avait eu la gentillesse de m’accorder il y a quelques années, me disait au sujet des années 80 que c’était une époque où les chanteurs pouvaient être jugés sur pièce, et non sur parole. Et il faut reconnaître qu’il avait tout juste, notre ami Gotainer ! Alors qu’aujourd’hui, la promotion d’un artiste se résume à être invité dans des émissions où on parle de tout sauf de musique, Platine 45 laissait aux artistes la place qu’ils méritaient : la principale ! Les anglo-saxons ont une chouette expression pour ça : “Let the music do the talking”.

Avec Platine 45, on était en plein dedans : les clips occupaient la majeure partie de l’émission, et étaient juste séparés par des petites scènes drôles ou mignonnes dont Jacky avait le secret, avec la complicité de l’invité du jour. Cet invité pouvait être une valeur sûre de la chanson française (Gainsbourg, France Gall, …), ou une valeur montante (Isabelle Adjani, Mylène Farmer, Patrick Bruel), ou même une personne étrangère au monde de la musique comme Yannick Noah ou Coluche.

Grâce à son ancien métier d’attaché de presse, Jacky possède un carnet d’adresse pas dégueu, et peut donc inviter une foule d’artistes de renom pour son émission. Mais le plus plaisant est  surtout qu’il parvient à les emmener dans ses délires ! Voir Mylène Farmer ne pas se prendre au sérieux dans une série de mini sketchs avec Jacky, c’est impensable maintenant ! Ou voir Gainsbourg faire des papouilles à Jacky, c’est pas mignon ça ?

C’est grâce à ce ton décalé que Platine 45 nous aura marqués. La promo des artistes se faisait de manière non conventionnelle, sur un ton très second degré. L’animateur questionnait comme il voulait, les artistes répondaient en déconnant, et se comportaient comme à la maison (Voir Bashung fumer sa cigarette sur un plateau télé un mercredi après-midi, ça n’a pas de prix). En résumé, on n’était pas chez Drucker ;)

Une autre partie de l’émission bien culte, c’est le générique, bien sûr ! Vous vous souvenez très certainement de cette guitare électrique tournant sur elle-même, sur un fond multicolore qui semble sponsorisé par l’Amicale des Epileptiques Televisuels. On y découvre ainsi Roulette Russe, une mélodie dont on reconnaît immédiatement l’auteur : Jacno.

Jacky est alors au sommet artistique de sa carrière. Bien sûr, sa notoriété sera décuplée avec le Club Dorothée dès 1987, mais avec Platine 45, il sera vraiment perçu comme un grand journaliste musical. En témoigne ses émissions sur Europe 1, puis sur Skyrock (à l’époque où cette station passait de la musique). Il en profitera également pour pousser la chansonnette, seul (Tout augmente, sauf l’amour), ou en duo avec Lio (Tétéou ?)

En 1986, pour la dernière saison, Platine 45 devient Super Platine, avec un nouveau générique spécialement composé par Stéphane Sirkis. Il a moins marqué les esprits, il n’empêche qu’il est particulièrement réussi :

Le principe de l’émission reste le même, sauf que les invités sont reçus dans un vrai plateau et non plus devant un écran bleu. Les interviews se déroulent de manière un peu plus sérieuse, mais restent très drôles grâce à Jacky. La dernière émission a lieu le 18 juin 1986.

Pendant 4 ans et demi, ce fut donc un déluge de clips qui nous a été proposé. De la variété française, de la pop internationale, du rock et même du hard rock, avec des invités improbables tels que Trust ou Warning, deux fleurons du metal français des années 80. Fallait oser passer ça juste après Récré A2 !!!!

En juin 1986, la deuxième chaîne décide de ne pas renouveler l’émission. L’arrivée de TV6, première chaîne musicale française, y est pour beaucoup. Le succès du Top 50 n’arrange pas les choses. Bref, le cœur n’y est plus du côté de Jacky, ni du côté de ses patrons. Pierre Lescure est parti s’occuper de Canal Plus, et plus grand monde à Antenne 2 ne veut prendre le risque de poursuivre l’émission. Platine 45 / Super Platine s’arrête. Jacky quitte Antenne 2 et part sur TF1 pour présenter Vitamine en remplacement de Karen Cheryl.

La suite, vous la connaissez tous, Dorothée a débarqué et avec AB Productions, a dynamité les mercredis après-midi de la première chaîne nouvellement privatisée. Jacky y retrouve Dorothée, et possède même son émission de variété : Le Jacky Show. On a cru un instant assister à une nouvelle version de Platine 45, avec des invités variés, dont certains pas mauvais du tout. Mais malheureusement, le Jacky Show est très rapidement devenu un ramassis de promo bêtement mercantile des interprètes éphémères et sans talent sortis du chapeau d’AB Productions. Jacky, s’il lit ces lignes, me pardonnera ces mots un peu durs. Mais franchement, il valait largement mieux que servir la soupe à des chanteurs et chanteuses de bas-étages comme Christophe Rippert, Sébastien Roch, Mallaury Matouffe ou les jumelles Machintruc.

En fait, je lui en veux un peu, à Jacky. Egoïstement, j’aurais aimé qu’un gars comme lui s’occupe de construire la culture musicale de l’ado que j’étais au début des 90’s. Car j’en suis persuadé, il aurait pu être reconnu comme l’égal des De Caunes, Manoeuvre ou Verlan, s’il n’avait pas suivi la voie ouverte (imposée ?) par AB. Je refais parfois la télé, et je m’imagine Jacky me parler de Metallica, de Queen, des Guns ou Noir Desir, et je me dis que ça aurait pu avoir de la gueule. Tant pis, d’autres s’en sont chargés à sa place. N’empêche qu’il méritait mieux que le Jacky Show …

Et puis on ne va pas refaire l’histoire, n’ayons pas de regrets. La carrière de Jacky reste somme toute on ne peut plus respectable, et parfaitement remplie. Régalons nous des souvenirs procurés par Platine 45, d’autant plus que nous avons la chance de pouvoir nous replonger dans ces émissions très facilement. La chaîne Télé Melody en rediffuse régulièrement. Sans parler des nombreux extraits disponibles sur les plateformes vidéos …

Donc merci encore à Jacky pour ces bons moments passés devant le poste, merci pour toutes ces découvertes, ce ton décalé, ces inimitables délires avec ses invités, et tous ces clips qui nous en ont mis plein les mirettes à une époque où il n’était pas évident de voir de la musique à la télé !

Voir les commentaires ! - Ajouter un commentaire !! !

Share