MUSIQUE: Le Grunge !

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10283
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: MUSIQUE: Le Grunge !

Message : # 357281Message Tommy
22 juin 2020, 15:52

frederic1992 a écrit :
19 juin 2020, 09:56
Un jour, je regardais une interview de Francis Zégut sur Youtube et à un moment donné, il dit que le grunge a eu du succès grâce à Guns' n' Roses qui a ouvert la voie en vendant des millions d'albums.
Complètement d'accord. Pendant quelques années, les Guns et le hard rock traditionnel ont été la risée de beaucoup de fans de grunge ... mais jamais Nevermind n'aurait explosé, jamais NIrvana n'aurait vendu autant de disques si le raz de marée d'Appetite for Destruction n s'était produit.

Ce disque a eu un tel retentissement dans le monde du rock, il a apporté une grosse vague de fraîcheur et de spontanéité au rock. Le retour de la "Fuck you" attitude, délaissée par le rock à minettes et les groupes peinturlurés. En 1989, deux ans avant Nevermind, cet album est un carton monumental, et indique la voie aux ados ... Après, les Guns se sont pris au sérieux, et ont perdu leur spontanéité avec les deux Use Your Illusion ... mais leur premier album reste une tuerie artistique et commerciale comme il y en a eu peu.

Et pour l'anecdote ... Fin 1991, MTV et Geffen, la maison de disque, s'impatientent ... les Guns ont promis un double album, mais il tarde tellement à venir que Geffen choisit de mettre le paquet sur un groupe pas très connu ... Nirvana. MTV emboîte le pas en diffusant en boucle Smells like teen spirit et offrant une exposition médiatique incroyable à Nevermind ... tant pis pour Axl, il laissera passer définitivement sa chance.
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
titoili
Messages : 253
Inscription : 10 mai 2019, 13:30
Sexe : a bille
Localisation : Clermont Ferrand

Re: MUSIQUE: Le Grunge !

Message : # 357297Message titoili
23 juin 2020, 09:22

J'aurais jamais classé les Gun's en tant que Grunge, pour moi c'est bien plus tard et correspond a la période Nirvana.

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10283
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: MUSIQUE: Le Grunge !

Message : # 357327Message Tommy
26 juin 2020, 10:00

Ouh laaa, alors je pense que je me suis mal exprimé, dans ce cas, toutes mes confuses !! :D

Non non non, les Guns n'ont jamais été un groupe de grunge, loin de là, et ne le sera jamais (même s'il faut s'attendre à tout avec Axl Rose, vu les caprices, ils serait capable de nous sortir un album de raï, et pourtant je suis ultra fan du mec ! :D )

S'il faut coller une étiquette, je dirais que les Guns ont produit un hard rock typique US aux influences rock et blues, façon Led Zep et Aerosmith. On peut aussi les mettre dans la catégorie "Hair metal" dans son acception la plus mélodique, à savoir que la construction des morceaux obéit aux règle édictées par Motley Crue, Van Halen, Aerosmith, etc ..

Ce que je voulais dire, c'est que l'énorme carton des Guns a préparé le terrain à l'explosion du Grunge, comme le funk a ouvert la voie au Disco à la fin des 70's, ou la house à la techno dans les 90s.

Revenons en 1987-1988 : le hard rock est un style florissant, très populaire en occident, mais devenu très mainstream, limite commercial : les grosses pointures aux USA sont Bon Jovi et Motley Crue, et en Europe, on a Def Leppard et Whitesnake. Tous ce joli monde vend des millions d'albums, font réver les jeunes, mais sont totalement soumis au système : ils profitent des droits d'auteurs monstrueux pour s'offrir des villas, des bagnoles de luxe, et de la cocaïne à gogo. Ils chantent le bon temps, les filles facile, les belles mécaniques, l'amour ... MTV se régale, les maisons de disque aussi, tout va pour le mieux. Sauf qu'aucun groupe ne représente la jeunesse qui rame, qui galère, qui se révolte. AC DC traverse un gros passage à vide, Aerosmith est aux abonnés absent depuis que ses membres s'enfilent la moitié de la récolte annuelle de la Colombie dans les narines, Led Zep n'en parlons pas, et Kiss ne se remet pas d'avoir enlevé leur maquillage et peine à se refaire une crédibilité depuis qu'ils se sont fourgués dans le disco.

Les Guns sortent Appetite for destruction dans ce contexte en 1987. Le succès mettra du temps à venir, au moins un an. Parce que MTV n'y croit pas. MTV diffuse Welcome to the Jungle pour la première fois en pleine nuit, un peu par accident, juste parce que le programmateur était redevable d'un service auprès d'un type de chez Geffen (la maison de disque). En gros c'est "OK, si ça peut te rendre service, je vais diffuser le clip de tes nouveaux protégés auxquels personne ne croit, mercredi à 2h du matin, et on sera quite" :D

Et là, un truc complètement improbable se produit : le standard de MTV explose, et pendant des jours et des jours, tous ceux qui étaient devant leur poste vont harceler MTV pour savoir qui c'était, et surtout insister pour que la chaîne rediffuse au plus vite ce titre hallucinant. MTV va céder, et la machine s'emballe. Welcome to the jungle, puis Paradise City, Sweet Child o'mine sont diffusés en boucle, et les Guns deviennent en un rien de temps LE plus gros groupe du monde, et leur disque se vend à 10 millions d'exemplaires en un rien de temps, un truc de cinglés. La jeunesse se trouve un nouveau porte parole, avec ses paroles pas du tout politiquement corrects, qui parlent des ravages de l'alcool et de la drogue, des galères, du chômage, avec des membres complètement borderline qui ont une réelle attitude Rock n Roll. Un joli coup de pied au cul aux groupes à minettes très propres sur eux. Comme je le disais un peu plus haut, le retour de la "Fuck You" attitude.

3 ans plus tard, en 1991, les choses ont changé. Les Guns, enfin Axl, se sont pris au sérieux, et promettent de sortir un double album qui tarde un peu trop. Metallica n'a pas encore explosé avec son black album, et MTV est de nouveau peuplé de groupes de hair metal qui n'ont de rebelles que les cheveux longs (ça me coute d'écrire ça, car j'adore ce style de musique, mais faut reconnaître que niveau attitude, c'était très commercial). Le futur album des Guns s'annonce très travaillé, pas spontané, avec des orgues, des choeurs, du piano, des morceaux de 8 minutes, bref, très loin de l'urgence et de la fraicheur d'Appetite for Destruction.

Geffen s'impatiente. Dans ses cartons, il y a bien ce petit groupe de Seattle pas super connu qui s'apprête à sortir un nouvel album, mais il est à contre courant des tendances actuelles ... MTV s'impatiente aussi, la chaîne aimerait bien proposer un son rock inédit. Au bout d'un moment, lassé par les caprices d'Axl, les scandales et les retards de l'album, Geffen cède et envoie Smells like teen spirit à MTV, qui le diffuse de nouveau sans trop y croire.

Et là, rebelote, énorrrrme carton pour NIrvana et Kurt, qui n'en demandait pas tant, et qui se retrouve malgré lui proclamé porte parole d'une génération désenchantée, qui galère dans ce début d'années 90 qui s'annonce déprimant, gris, terne. Et dans la foulée, on a eu cette vague de grunge, avec Pearl Jam, Silverchair, Alice in Chain, Bush et bien d'autres ...

Si les Guns s'étaient dépéchés de sortir un autre album aussi frais qu'Appetite, le groupe serait peut-être devenu le plus grand de tous les temps, et peut-être n'aurait-on quasiment jamais entendu parler du grunge Au lieu de ça, les Guns ont sorti un double album qui a eu certes un succès planétaire incontestable, mais qui a fait perdre sa crédibilité au groupe.

Et c'est tout le drame de cette ultra médiatisation du rock dans les années 80 et 90. MTV et les maisons de disque ont toujours cherché à trouver des représentants de la jeunesse, des porte parole, des têtes d'affiche ... Les Guns et Nirvana en ont été les victimes, avec des destins différents. Axl Rose a complètement pété un boulon, et s'est enfermé dans sa psychose maniaco-depressive, en faisant exploser le groupe 5 ans plus tard ... et Kurt Cobain s'est carrément flingué, incapable de supporter le poids et la pression imposés par tout ce cirque.

Voila pourquoi le destin des Guns et de Nirvana sont assez liés, et que selon l'avis de pas mal de monde (dont votre serviteur), le succès du grunge découle du succès des Guns ... mais on est bien d'accord, il s'agit de 2 styles de musique différents ;)
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10283
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: MUSIQUE: Le Grunge !

Message : # 357329Message Tommy
26 juin 2020, 10:08

Bon, bah voila voila ... encore un pavé qu'il va falloir se coltiner :D

Y a des fois, quand on aborde des sujets que j'adore, faudrait pas me laisser un clavier entre les mains :D
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4659
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: MUSIQUE: Le Grunge !

Message : # 357336Message Haakor
26 juin 2020, 16:22

Pour compléter un peu (le pavé ;) )

Le grunge, du moins au début, est associe essentiellement à des groupes « autour » de Seattle, avec Nirvana, Pearl Jam, Soundgarden, Mr. Epp and the Calculations, Alice in Chains...

c’est Mark Arm, chanteur de Green River et plus tard de Mudhoney, qui serrai le premier à se servir du mot « grunge » pour décrire le « son de Seattle ». Il utilisa le terme pour la première fois en 1981 afin de donner une description de son groupe de l'époque  « Mr. Epp and the Calculations »

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité